Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Le parquet poursuit les antiquaires

Le parquet poursuit les antiquaires

Le Journal des Arts - n° 285 - 4 juillet 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Mauvaise surprise pour François Léage, Jean Gismondi et Jacques Perrin, mis en cause dans l’affaire du détournement de 15,7 millions d’euros par une employée de la BNP Paribas qui achetait du mobilier XVIIIe chez ces antiquaires parisiens.

PARIS - Jugés pour recel d’escroquerie, ils avaient été relaxés le 11 juin par le tribunal correctionnel de Paris (13e chambre). Mais le parquet a interjeté appel, et ce, en dépit de l’absence de partie civile, la banque ayant conclu un accord transactionnel avec les antiquaires.

Le Journal des Arts

Siège social BNP Paribas
© D.R

EN SAVOIR PLUS
L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France