Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > À votre bon cœur

À votre bon cœur

Le Journal des Arts - n° 281 - 9 mai 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

En 2007, le mécénat a permis de réaliser d’importantes acquisitions dans les musées nationaux. Face à des budgets parfois en baisse, les particuliers ont multiplié legs, dons et dations.

Pour son budget 2007, le ministère de la Culture devait consacrer un peu moins de 18 millions d’euros à l’enrichissement des collections publiques françaises, soit quasiment l’équivalent de la somme dévolue à la seule acquisition du Poussin, La Fuite en Égypte (lire p. 18), entrée au Musée des beaux-arts de Lyon grâce à l’intervention in extremis du Musée du Louvre et de son cortège de mécènes. Sans surprise, l’établissement parisien est, une fois de plus, celui qui possède le budget d’acquisition le plus élevé, avec plus de 30 millions d’euros consacrés à l’enrichissement de ses collections en 2007, contre 24 millions d’euros en 2006 – une augmentation à imputer à « l’opération Poussin ». Au total, 322 nouveaux numéros d’inventaire sont entrés au Louvre, un nombre impressionnant à relativiser, ne serait-ce qu’au regard des 171 ostraca, ces tessons de poteries acquis pour le département des Antiquités égyptiennes. Si le mécénat représente la source la plus importante de financement pour 2007 – situation exceptionnelle due une fois de plus au Poussin –, il faut souligner la part non négligeable du système de dation qui a permis de réaliser 18 % de ces acquisitions (contre 78 % effectuées à titre onéreux). Des achats réalisées à hauteur de 30 % grâce aux ressources propres du musée. L’institution voue, en effet, 20 % de son droit d’entrée à l’enrichissement de ses collections permanentes. Le Musée national d’art moderne-Centre Pompidou, qui dispose, quant à lui, de 25 % de recettes propres, a vu son budget d’acquisition escamoté en 2007 avec 3,1 millions d’euros contre plus de 4,5 millions d’euros en 2006. Ce montant lui a quand même permis de faire entrer dans ses collections 877 œuvres au total, dont 494 achats. Et ce, sans prendre en compte la donation Daniel Cordier qui compte 670 objets ethnographiques (Afrique, Océanie, Asie…) et œuvres contemporaines. Les achats les plus importants ont pu être réalisés, ici encore, grâce au mécénat, avec, pour L’Adoration du veau (1941-1942) de Picabia, la participation du fonds du patrimoine. Pour 2007, il faut souligner l’importance des donations – motivées sans nul doute par la communication autour du 30e anniversaire du Centre – qui représentent, à elles seules, 365 œuvres.

Envolées des prix
À l’heure où les prix des œuvres de la fin du XIXe et du début du XXe siècle s’envolent, le Musée d’Orsay n’aurait pas pu, lui non plus, se passer du mécénat qui lui a permis, en partie, d’augmenter de 128 % son budget d’acquisition, qui s’est élevé en 2007 à 11,425 millions d’euros. Parmi les 263 œuvres nouvellement acquises, signalons L’Album de Castiglione réalisé par Pierre-Louis Pierson, première œuvre photographique classée d’intérêt patrimonial majeur à rejoindre les collections nationales, et Le Plaisir (1906-1910) de Bonnard, un panneau décoratif réalisé pour la demeure de Misia Natanson. Sans oublier peut-être la plus belle acquisition, L’Encens (1898) de Khnopff, l’un des derniers tableaux du peintre encore en mains privées. Déclaré d’intérêt patrimonial majeur, il a été acheté pour plus de 2,6 millions d’euros grâce à une opération de mécénat. De somme équivalente, un délicat Coffret gothique en ivoire réalisé au début du XIVe siècle a pu être acquis lui aussi par mécénat pour le Musée national du Moyen Âge – Thermes de Cluny, à Paris, pour 2,7 millions d’euros. L’opération vient combler une lacune des collections dépourvues jusque-là de coffret gothique profane. Autre musée SCN (services à compétence nationale) à tirer profit cette année du mécénat : le Musée national de la Renaissance – château d’Écouen peut se féliciter d’une très belle année en la matière avec une fructueuse opération autour du pavement du château de Polisy-en-Champagne réalisé d’après Sebastiano Serlio (acheté à 2,25 millions d’euros). Auparavant, l’institution avait acquis, grâce au fonds du patrimoine cette fois, deux tapisseries de la célèbre tenture de Diane, commandée par Henri II pour Diane de Poitiers.
Malgré le regain d’intérêt et l’envolée des prix pour les arts africains – on se souvient de la tête d’Oba en bronze partie il y a un an à New York chez Sotheby’s pour plus de 3,4 millions d’euros –, le Musée du quai Branly a réussi à tirer son épingle du jeu avec un très bel achat : une statuette féminine Bété provenant de Côte d’Ivoire (d’un montant de 757 683 euros). Au total, près de 2 millions d’euros (1 974 890,50 euros exactement) ont été consacrés aux acquisitions en 2007, soit une légère augmentation par rapport à 2006. Ce n’est pas le cas du Musée Guimet, à Paris, dont le budget a vertigineusement chuté au regard de l’année passé, avec 1,2 million d’euros (1 197 759 exactement) contre plus de 6 millions d’euros en 2006. Une situation qui s’explique par le départ imminent de Jean-François Jarrige et, selon l’institution, d’offres moins intéressantes sur le marché. Jusque-là habitué des grandes opérations de mécénat, le musée est donc suspendu à la nomination (prévue pour juin) de son nouveau directeur pour la reprise de son activité. Le Château de Versailles a, lui aussi, connu une période de transition et de mise en veille avant l’arrivée de son nouveau président Jean-Jacques Aillagon, ce qui expliquerait son faible budget d’acquisitions pour 2007 : 533 258,33 euros, sans compter les opérations de mécénat dont les chiffres ne nous ont pas été communiqués.
En définitive, la politique d’enrichissement des collections publiques semble plus que jamais pieds et poings liés aux opérations de mécénat et à l’intervention d’acteurs privés

Daphné Bétard

Liste (non exhaustive) des principales acquisitions des musées nationaux pour l’année 2007 classée par modes d’acquisition puis par musées

ACHATS SIMPLES OU PRÉEMPTIONS (signifiées par *) EN VENTES PUBLIQUES

Musée du Louvre
- Dessin par Aelbert Cuyp, Lisière de la forêt avec deux figures et des moutons, pierre noire, lavis gris, jaune, XVIIe siècle, 650 496 euros
- Portrait figurant Antoine Houdon dans son atelier modelant le buste de Bonaparte, 246 680 euros*
- Bassin, milieu du XIVe siècle, cuivre incrusté d’or et d’argent, Iran, destiné au futur département des Arts de l’Islam, 130 116 euros*
- Meuble d’appui en marqueterie Boulle et ébène par Alexandre-Louis Bellangé pour Ferdinand-Philippe, duc d’Orléans au Palais des Tuileries, 1840, 124 464 euros

Musée du quai Branly
- Statuette féminine Bété en bois, métal, textile, fibres végétales, pigments, Côte d’Ivoire, 757 683 euros*
- Crochet (Yipwon) en bois, sculpture placée dans les maisons des hommes Arambak pour favoriser la chasse et les récoltes, Papouasie-Nouvelle Guinée, 272 624 euros*
- Masque réversible, Papouasie-Nouvelle Guinée, 67 597,40 euros*
- Tableau par François-Auguste Biard, Deux Indiens dans une pirogue, vers 1860, huile sur toile, 59 482 euros*

Musée des Asiatiques – Guimet
- A love vision, miniature, école de Bundi, Inde, fin XVIIe siècle, 68 432 euros

Musée d’Orsay
- Bouclier orné d’une tête de méduse par Arnold Böcklin, vers 1897, papier mâché, 111 715 euros - Sémiramis construisant Babylone d’Edgar Degas, huile sur toile, 1861

Musée Picasso
- Pablo Picasso, Trois femmes dans un intérieur, plume et encre sur papier, 1902-1903, signé et dédicacé à Apollinaire, 99 136 euros*

- Lettre adressée par Picasso à Guillaume Apollinaire, du 24 avril 1915 et ornée d’un calligramme en forme de main tricolore, 39 654 euros*

Musée Guimet
- Grand bol à punch, Chine, vers 1780-1785, porcelaine de la famille rose, 37 176 euros*

Musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye
- Modèle de barque et son équipage, Égypte, Moyen Empire, 18 409 euros*

Musée du Château de Fontainebleau
- Sculpture par Henri-Joseph Ruxthiel (1775-1837), Buste en marbre de l’Aiglon, 1811, marbre, cadeau de Napoléon 1er à la Comtesse de Montesquiou-Fezensac, gouvernante du roi de Rome, éphémère Napoléon II, 139 200 euros*
- Trois photographies par Eugène Disdéri d’objets appartenant aux collections du Musée chinois de l’impératrice Eugénie à Fontainebleau où ils furent installés en 1863, 15 909 euros

Musée du Château de Compiègne
- Pastel par Pierre-François-Eugène Giraud, Portrait de la princesse Mathilde de profil, 66 183 euros*
- Ensemble de sept assiettes du service à vues pittoresques de l’Europe, première moitié du XIXe siècle et deux autres dans le style de Sèvres, 25 980 euros*

Musée national du Moyen Âge – Cluny
- Coffres à estampe, fin du XVe ou début XVIe siècle avec remaniements au XIXe, ancienne collection M.-Th. Et A. Jammes, 50 807 euros*

Musée franco-américain de Blérancourt
- Six dessins par François Devosge et son école, mine de plomb et lavis, vers 1783, 8 372 euros

Musée du Château de Malmaison
- Livre par Bonpland et Redouté, 12 635 euros*

Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem)
- Panneau Safavide de deux carreaux, vers 1700, décoré d’un ange tenant la main, en céramique de type cuerda seca dans les tons brun, cobalt, vert et ocre sur fond de coquille d’œuf, Iran, 5 179 euros
- Corps de fontaine à la gloire de Napoléon, signé et daté, début du XIXe siècle, 8 423 euros*

Musée du Château de Pau
- Cinq portraits par Thierry Bellange, Le Pape Jean XXII, Le Pape Innocent IX, Le Pape Nicolas V, Le Pape Grégoire XIII et Le Pape Clément V, 3 718 euros

(*) Préemption

TRESORS NATIONAUX (TN) ET ŒUVRES D’INTÉRÊT PATRIMONIAL MAJEUR (OIPM)
Musée du Louvre pour LE Musée des beaux-arts de Lyon
- La Fuite en Égypte de Nicolas Poussin, 1657-1658 (OIPM), 17 millions d’euros (acquise grâce au mécénat d’entreprises). Lire p. 18.

Musée national du Moyen Âge – Thermes de Cluny
- Coffret en ivoire orné de scènes de chevalerie réalisé à Paris, ivoire d’éléphant et montures de cuivre doré, vers 1300-1310 (OIPM), 2,7 millions d’euros (mécénat d’entreprise)

Musée de la Renaissance – Château d’Écouen
- Pavement polychrome provenant du château de Polisy-en-Champagne, 1545 (TN), 2,25 millions d’euros (mécénat d’entreprise)

Musée d’Orsay
- L’Encens de Fernand Khnopff, 1898, huile sur toile (OIPM), mécénat d’entreprise sans exonération fiscale, 2,65 millions d’euros
- Album de photographies regroupant dix-huit épreuves originales figurant la Comtesse de Castiglione prises par Pierre-Louis Pierson, dans les années 1860, constitué par Christian Bérard, ainsi que trois gouaches et un texte d’esprit surréaliste de Bérard inspirés de la Comtesse et datés de 1930 (OIPM), 450 000 euros (mécénat d’entreprise)

Château de Versailles
- Tableau par Alexandre-François Desportes, Cerf aux abois assailli par sept ou huit chiens, 1729, huile sur toile (TN), acquis sur fonds propres

Musée du Château de Malmaison
- Meuble de toilette du prince Eugène de Beauharnais, dit barbière, vers 1810-1815, acajou, ébène et bronze doré, ustensiles en porcelaine dure, nacre, cristal, acier, argent et or, financé principalement avec un reliquat du fonds du patrimoine 2006

ACHATS DE GRÉ A GRÉ

Musée du Louvre
- Benjamin West, Phaeton sollicitant d’Apollon la conduite du Soleil, 1804, huile sur toile, 1,5 million d’euros
- Charles Mellin (attribué à), Portrait d’homme, huile sur toile
- Jacques Stella, Le Christ en croix et Sainte Madeleine, huile sur cuivre, 1625
- Esquisse pour le retable de sainte Jeanne de Valois d’Étienne Parrocel dans l’église Saint-Louis des Français à Rome
- Carl Gustav Carus, Vue nocturne d’une église du nord de l’Allemagne, tableau vers 1820
- Jacques Sablet, Portrait de famille de La Roche Saint André dans un paysage
- Fresque romaine avec scène dionysiaque, Herculanum, IIIe siècle, peinture sur enduit mural
- Christopher Wilhelm-Eckersberg, Vue de l’église de la Trinité et de l’observatoire de Copenhague, plume, encre, lavis gris, aquarelle
- Élisabeth Vigée-Lebrun, Portrait d’Auguste-Jules Armand Marie de Polignac, dessin, 1793-1794
- Nautile monté en orfèvrerie par Ulrich Ment, coquillage, monture d’argent et de vermeil, vers 1620, 450 000 euros
- Aiguière et son bassin en vermeil de Tobias Kramer, Augsbourg, vers 1613
- Coffret en porcelaine et bronze doré de la Manufacture de Sèvres ayant appartenu à la Reine Marie-Amélie, 1841, acquis à la Fondation Napoléon
- Bas-relief souabe en bois polychrome figurant sainte Catherine, vers 1520
- Homme accroupi, vers 1376, sculpture attribuée à Jean de Liège

Musée Eugène Delacroix (rattaché au Louvre)
- Esquisse pour le Christ au Jardin des Oliviers, vers 1826, 45 000 euros - Odalisque jouant de la musique, petit tableau d’Alexandre Colin

Musée des Arts asiatiques-Guimet
- Tête Bouddhique, IIIe-IVe siècle, sculpture en stuc, Afghanistan, 140 000 euros
- Thangka peint, Cakrasamvara et Vajravarahi, Tibet occidental, vers 1500, 140 000 euros
- Douze albums de photographies anciennes sur le Japon, épreuves à l’albumine sur papier, 1864-1900, 135 000 euros
- Miniature par Prem Gujarati, Le Combat de Babur et du sultan Ahmad Tambal pour la reconquête d’Andijan, vers 1589, gouache et or sur papier, section Inde, 100 000 euros
- Robe de Théâtre Nô (atsu ita), fin du XVIIIe siècle, costume en soie brochée de fils d’or (Kinran), Japon, 100 000 euros
- Récipient pour les offrandes de grain, époque des Zhou de l’Est (VIe-Ve siècle avant notre ère), vaisselle rituelle en bronze, Chine, 71 073,68 euros
- Kakemono par Yosa Buson, Lettré conversant avec son invité pendant qu’un disciple prépare le thé, encre et couleurs sur papier, époque Edo, années 1760-1770, Japon, 45 000 euros

Musée d’Orsay
- Jean-Léon Gérôme, Deux paysannes italiennes et un enfant, 1849, huile sur toile - Édouard Vuillard, Le Métro, la station Villiers, 1916, peinture à la colle sur carton - Émile Friant, Ombres portées, 1891, huile sur toile
- Félix Vallotton, Autoportrait, 1897, huile sur carton
- Pierre Puvis de Chavannes, L’Astronomie, 1896, crayon noir et lavis brun sur toile

Musée national de la Renaissance – Château d’Écouen
- Deux tapisseries provenant du château d’Anet réalisées pour Diane de Poitiers, Jupiter et Latone et Naissance de Diane et Apollon (milieu du XVIe siècle), d’après Jean Cousin, milieu du XVIe siècle, 1,8 million d’euros

Château de Versailles
- Jean-Martial Fredou, Portrait du dauphin Louis, fils de Louis XV, tableau, vers 1760

Musée Fernand Léger (Biot)
- Fernand Léger, Nature morte, gouache

Musée du Château de Pau
- Eugène Devéria, Les quatre Henri dans la maison de Crillon à Avignon, par 1856, huile sur toile

Musée national de Céramique de Sèvres
- Garniture de trois vases « boucs » en porcelaine provenant de la Manufacture royale de Sèvres

LIBÉRALITÉS : MÉCÉNAT, DONS, DATIONS ET LEGS

Musée national d’art moderne – Centre Pompidou
- Francis Picabia, L’Adoration du veau, 1941-1942, mécénat avec participation du fonds du Patrimoine
- Le Corbusier, Ubu IV, 1940-1944, mécénat
- Trois pièces de Hans J. Wegner, Chaise pliable, 1949, Patère de suspension, 1949 et Dolphin, 1950, par mécénat
- Jan Dibbets, Amsterdam SVB, 1999, mécénat
- Djo-Bourgeois, Bureau de direction, mécénat
- Hannah Wilk, Sos Starification Object Series : An Adult Game of Mastication, 1974-1975, don de la Centre Pompidou Foundation
- Jean Arp, Le Cerf, 1914, legs
- Trois dessins de Wifredo Lam, Sans titre (médaillon), 1939-1950, La Belle Hélène (recto), 1945 et Sans titre (verso), 1945, legs
- Jean Dubuffet, Le Fond du Ruisseau, 1927, legs
- Huang Yong Ping, Intestins de Bouddha, 2006, don de la Société des Amis du musée
- Daniel Buren et Xavier Veilhan, La Cabane éclatée aux paysages fantômes, 2006-2007, don de la Société des Amis du musée
- Tacita Dean, Kodak, 2006, don de la Société des Amis du musée
- Christian Bonnefoi, Beatus XI, 2004, don de l’artiste
- Cy Twombly, Untitled, 2005, don de l’artiste
- Francis Bacon, Female nude standing in a doorway, 1972, dation
- Mark Rothko, Untitlde (Black, red over black on the red), 1964, dation
- Roberto Matta, Trans-apparence du verbe, 1977-1980, dation
- Joan Miró, Grande bande, 1953, dation
- Alexander Calder, Mobile, vers 1955
- Huit pièces du designer Pierre Chareau (années 1920).

Musée du Louvre
- Bas-relief en marbre, Apollon et les Arts, par André Brénet, don de la Société des Amis du Louvre, 456 000 euros
- Service à dessert dit « service encyclopédique », don des descendants du duc de Bassano à qui l’empereur Napoléon 1er l’avait offert pour son mariage en 1806 ; Nicholas Hilliard, Portrait de jeune femme, miniature en émail de 1605 offerte au département des Arts graphiques par la Société des Amis du Louvre, 168 700 euros (acquise à Londres chez Christie’s en novembre 2007)
- Médaillon en bronze provenant de la Place des Victoires commémorant la Victoire de Saint-Gothard, 1786, opération de mécénat
- Crucifixion, plaque d’ivoire sculptée, XIIIe siècle, dation

Château de Versailles
- Maquette en cire d’un fauteuil commandé pour Marie-Antoinette à Trianon en 1781, entrée par dation

Musée d’Orsay
- Le Plaisir (1906-1910) de Pierre Bonnard, huile sur toile, entré par dation - Plaques de verre photographiques provenant des archives d’Étienne Bignou (avant 1946), don

Musée national du Moyen Âge – Thermes de Cluny
- Deux œuvres entrées par dation, une sculpture représentant une Vierge à l’enfant et une crosse représentant l’Annonciation, toutes deux du XIIIe siècle

L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France