Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > La RGPP est embrayée

Ministère de la Culture

La RGPP est embrayée

Les musées SCN ne passeront pas sous la tutelle de la RMN

Le Journal des Arts - n° 279 - 11 avril 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Ministère test de la révision générale des politiques publiques (RGPP), la Rue de Valois devrait être réorganisée, d’ici à 2009, en trois directions générales dont les responsables seront nommés dans les mois qui viennent. Malgré les protestations syndicales, le monde des musées est promis à de grands bouleversements avec la création de nouveaux établissements publics. En revanche, les musées SCN (services à compétence nationale) ne passeront pas sous la tutelle de la Réunion des musées nationaux.

PARIS - « Je ne me contenterai pas d’avoir pris ces décisions », a précisé Nicolas Sarkozy lors de son discours du 4 avril, organisé à l’issue du deuxième Conseil de modernisation des politiques publiques (CMPP). « Chaque ministre doit maintenant conduire les réformes décidées, dans le respect des objectifs qui lui sont assignés et dans la concertation. » Un appel au dialogue social qui, de source syndicale, ne semble pas avoir été respecté au ministère de la Culture et de la Communication. La veille de ce CMPP, une délégation de l’intersyndicale a en effet occupé l’antichambre du bureau de Christine Albanel pour dénoncer un manque de concertation. Elle a été délogée par les forces de l’ordre, sans avoir obtenu gain de cause. Dans une lettre adressée aux personnels le 4 avril, la ministre a assuré qu’elle recevrait les organisations syndicales le 17 avril.
Ministère test de la révision générale des politiques publiques (RGPP), la Rue de Valois et ses services sont concernés par neuf des quatre-vingt-dix-sept mesures annoncées le 12 décembre 2007, lors du premier CMPP. Les orientations prises à cette date ont été confirmées le 4 avril. Le ministère sera désormais organisé en trois directions générales, auxquelles s’ajoutera un secrétariat général qui pourrait également prendre en charge les missions de transmission des savoirs et de démocratisation de la culture. Le périmètre des deux premières directions est fixé : « patrimoines », regroupant musées, archives, patrimoine et architecture ; et « création », alliant spectacle vivant et arts plastiques. En revanche, le contenu de la troisième reste suspendu à l’intégration, ou non, de la Direction du développement des médias, actuellement dans le giron du Premier ministre. Une note de cadrage devra donc préciser, d’ici à la fin avril, l’architecture générale de l’organisation du ministère, qui devrait être opérationnel dès 2009. Leurs nouveaux responsables seront désignés dans un délai de trois mois. Par ailleurs, les sept corps d’inspection du ministère seront regroupés. La règle du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite sera appliquée comme dans tous les ministères.
L’autre grand changement concernera le domaine des musées. Trois nouveaux établissements publics vont être créés : Musée Picasso, Musée national du château de Fontainebleau et Musée national de la céramique associé à la Manufacture nationale de Sèvres. L’Orangerie sera rattachée au Musée d’Orsay dès 2009. En revanche, le passage sous la responsabilité de la Réunion des musées nationaux (RMN) des autres musées services à compétence nationale (SCN), qui posait un problème en termes de tutelle scientifique, a été écarté au profit de liens « resserrés et rénovés » avec la RMN, dans une logique de « mutualisation des moyens », selon Thomas Grenon, administrateur général de la RMN. « Les responsables des musées SCN verront leurs responsabilités accrues », nous a précisé le ministère. La question de la modernisation de la RMN et de la filialisation de ses activités, dont les études sont toujours en cours du fait de la « complexité juridique, économique et sociale » du chantier, devra être arbitrée avant l’été. Par ailleurs, la liste des monuments historiques et des musées nationaux proposés aux collectivités locales sera arrêtée avant la fin du mois de juillet. Enfin, le maintien des directions régionales des Affaires culturelles a été confirmé.

Sophie Flouquet

EN SAVOIR PLUS
L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France