Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Quand Balthus devient plus complexe et subversif - Le Journal des Arts - n° 96 - 7 janvier 2000

Ottinger Didier - 1283 mots - Le Journal des Arts n° 96 - 7 janvier 2000

Quand Balthus devient plus complexe et subversif

Le catalogue raisonné de son œuvre fait apparaître un artiste différent du Commandeur, gardien du temple pictural

1283 mots - Le Journal des Arts n° 96 - 7 janvier 2000

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Par son catalogue raisonné, une œuvre tombe dans le « domaine public » de l’interprétation. Avant sa publication, on peut toujours suspecter de ne connaître d’un artiste que ce que lui-même, ou ses commentateurs autorisés, ont consenti à divulguer. Jusqu’à ce jour, nous ne connaissions de Balthus que la figure farouche d’un ultime gardien du temple pictural façonnée par de rares expositions et des interviews intransigeantes. La somme que Jean Clair et Virginie Monnier viennent de consacrer à son œuvre met à jour un peintre plus complexe et subversif. Tant pis pour les clichés et les schématismes tenaces.

L’art du portrait requiert autant de tact que d’autorité. Il n’est donné qu’à un maître reconnu d’imposer à son modèle le nez ou les oreilles qui lui semblent convenir à l’équilibre de son œuvre. En de très rares occasions, il peut arriver que le modèle se montre rétif à ces déformations. La National Portrait Gallery de Londres montre à loisir comment les meilleurs peintres ont échoué à transformer en œuvre les effigies de Churchill ou de Montgomery. Pour un historien [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Un septennat

Fruit de sept ans de travail, l’ouvrage regroupe 1 846 numéros. L’ensemble du catalogue a été soumis à Balthus, qui a donné son “bon à tirer�?. Un petit nombre de dessins, reconnus in fine comme des faux, ont été retirés du catalogue. Les recherches ont été arrêtées au 30 juin 1997, 33 œuvres inédites présentées aux auteurs entre cette date et le 31 décembre 1998 ont été regroupées dans un Additif. Le catalogue comprend les 350 peintures connues à ce jour, près d’un millier de dessins inédits et une cinquantaine de carnets de croquis. Il est divisé en sept parties : peintures, dessins, carnets de croquis, illustrations, travaux pour le théâtre, croquetons et caricatures, sculptures. Balthus n’a pratiqué ni la gravure ni la lithographie.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France