Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > La Tate Modern : beauté et brutalité - Le Journal des Arts - n° 105 - 12 mai 2000

655 mots - Le Journal des Arts n° 105 - 12 mai 2000

La Tate Modern : beauté et brutalité

655 mots - Le Journal des Arts n° 105 - 12 mai 2000

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Tiraillée entre l’art britannique et sa collection internationale d’art moderne et contemporain, la Tate Gallery a coupé la poire en deux : Millbank a conservé l’art britannique, et l’art du XXe siècle s’est installé sur l’autre rive de la Tamise, dans une ancienne centrale électrique réaménagée par Jacques Herzog et Pierre de Meuron. Empreint du minimalisme propre au duo helvétique, le bâtiment de la Tate Modern offre près de 34 000 m2, répartis sur sept niveaux, et un incroyable patio de 150 m de long mis en scène par une architecture moins simple qu’il n’y paraît.

Construite entre 1947 et 1963 par l’architecte Giles Gilbert Scott, la centrale électrique de Bankside représentait un véritable défi pour le cabinet d’architectes suisse Herzog & de Meuron, lauréat d’un concours international auquel participaient Frank Gehry, Tadao Ando et Renzo Piano. Traversés par le bloc monolithique du conduit de cheminée, les deux étages en verre construits au-dessus de la salle des chaudières resteront comme la marque de fabrique du duo. Avec cette réalisation, qui vient enrichir un cube [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Les articles du dossier : Tate Modern

"/jda/archives/docs_article/52491/lars-nittve-iwona-blazwick-frances-morris--la-tate-modern-entraine-le-visiteur-dans-une-nouvelle-lecture-du-siecle.php#evitement" class="lien_general" title="Lire l'article du Journal des Arts : Lars Nittve, Iwona Blazwick, Frances Morris : La Tate Modern entraine le visiteur dans une nouvelle lecture du siecle - 12 mai 2000">Lars Nittve, Iwona Blazwick, Frances Morris : La Tate Modern entraîne le visiteur dans une nouvelle lecture du siècle

Un montage financier pour un projet millésimé

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France