Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > La thérapie selon Berri - Le Journal des Arts - n° 275 - 15 février 2008

Azimi Roxana - 671 mots - Le Journal des Arts n° 275 - 15 février 2008

Marais

La thérapie selon Berri

671 mots - Le Journal des Arts n° 275 - 15 février 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le collectionneur Claude Berri ouvre un nouvel espace le 21 mars à Paris.

PARIS - L’idée d’un espace a toujours démangé le cinéaste et producteur Claude Berri. De 1991 à 1999, il avait ouvert Renn Espace rue de Lille (Paris-7e), en association pendant les premières années avec Jérôme Seydoux. Il y avait alors montré Robert Ryman, Simon Hantaï ou Daniel Buren. « Cela m’a apporté beaucoup de joie, et beaucoup de problèmes, rappelle-t-il. Et puis, finalement, quelques années après, je ne peux pas m’empêcher de recommencer... » Le collectionneur avait initialement envisagé de [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Berri collectionneur

L’antre parisien de Claude Berri est à son image : un mélange de retenue et d’excès. Retenue avec les magnifiques Ryman blancs, le Thierry de Cordier noir du salon, les quatre Morandi accrochés dans sa chambre à coucher ou l’émouvante tête en cire de Medardo Rosso. L’excès, il faut le chercher dans les dessins de réagrégation d’Henri Michaux, un cochon tatoué de Wim Delvoye facétieusement posé tel un trophée sur une table. L’ensemble est ponctué d’un très beau Kounellis, de Chillida, de dessins de Picabia et Brauner et de photographies de Molinier ou Bellmer. Pour cet amateur d’Art déco et de design, l’aventure commencera en 1986, alors qu’on vient de lui voler un Tamara de Lempicka. Au début, il la remplace par une autre toile, Madame Boucard, qu’il s’empressera de revendre. Élargissant son champ de vision, grâce notamment au courtier Marc Blondeau, il achètera Jean Dubuffet, Cy Twombly, Ad Reinhardt, Ryman, Lucio Fontana… Sur ce chemin, il rencontre aussi le grand marchand Leo Castelli, auquel il consacrera un documentaire. « C’est un passionné et un compulsif. Il peut acheter sans comprendre ce qu’il achète, il a besoin d’une friction avec l’œuvre, explique Marc Blondeau. Son goût est minimal, mais il n’aime pas les tableaux froids. Le vrai portrait de Claude, ce sont ses tableaux blancs. Il fera des incursions ailleurs, mais il va revenir chez lui pour voir ses Ryman. » Pour le courtier Philippe Ségalot, « Claude est un obsessionnel, qui peut acheter au-dessus de ses moyens. Quand il achète, il faut que ce soit tout de suite au mur. Il a un rapport véritable d’artiste avec l’œuvre. »

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France