Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Plus drôle qu’il n’y paraît - Le Journal des Arts - n° 144 - 8 mars 2002

Michelon Olivier - 690 mots - Le Journal des Arts n° 144 - 8 mars 2002

Plus drôle qu’il n’y paraît

Art & language écrit son histoire à Villeneuve-d’Ascq

690 mots - Le Journal des Arts n° 144 - 8 mars 2002

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Près de dix ans après leur rétrospective à Paris, au Jeu de paume, le collectif Art & Language s’empare du Musée d’art moderne de Villeneuve-d’Ascq pour donner sa version de l’histoire. À l’origine de l’art conceptuel, le groupe, aujourd’hui réduit à un duo, surprend par son humour et sa lucidité face à trente ans de productions communes.

VILLENEUVE-D’ASCQ - C’est à l’aide de simples panneaux de bois, dans un accrochage serré et nostalgique plus proche de la salle de patronage que du “white cube”, qu’Art & Language semble avoir pris en charge sa rétrospective. Sur les deux cimaises qui se font face, rien ne manque. Peinture dont seul l’auteur connaît le contenu (Secret Painting), œuvre aux dimensions spécifiées par écrit (Guaranteed Painting), ou affichage des composants de la couche picturale (Abstract Art)... un véritable “best of” de l’art conceptuel – mouvement auquel Art & Language est intimement lié –, s’offre au spectateur. Pourtant, c’est plutôt d’un remake dyslexique dont il s’agit. Les pourcentages des 100 % abstract ne tombent pas justes (67,5 %, 39,9 %), le “silicate” se transforme en “syndicate”. Recensant ces doublons, la série Homes for Homes rayonne dans les autres pièces, postant dans les moindres recoins de l’exposition des copies plus ou moins bonnes, mais toujours originales. Éminemment réflexif dans sa pratique artistique, le collectif Art & Language ne pouvait pas laisser de côté la figure imposée de la rétrospective. En sous-titrant leur exposition de la mention “2002-1965”, les Anglais ne soulignent pas tant avec vanité leur actualité que leur désir de mettre tout tête en bas, de porter un nouveau coup contre le musée et l’histoire de l’art. Aujourd’hui seuls maîtres à bord d’un collectif à géométrie variable, Michael Baldwin et Mel Ramsden aiment à comparer l’institution au monde d’Humpty Dumpty décrit dans À travers le miroir de Lewis Caroll. C’est plutôt dans la peau d’Alice que le visiteur est invité à contempler l’histoire d’Art & Language. Par sa seule présence, Homes from Homes invite à une réflexion sur le supposé sérieux de l’art conceptuel. De détail en détail, l’humour fait place à l’apparente austérité de leur travail. Ainsi, reproduites dans Sighs Trapped by Liars (1996-1998) ou dans Wrongs Healed in Official Hope, les pages d’un roman de gare sadomaso voient leurs mots échangés. Une véritable “textual fury” ! Les impasses de l’art conceptuel, Art & Language les ont rapidement senties. L’esthétique bureaucratique et informationnelle, née dans les années 1960, est stigmatisée dans le face-à-face qui oppose l’aridité d’Index 01 (1972) et le décoratif de Wrongs Healed in Official Hope (1998-1999), et, de façon plus ambiguë, dans le jusqu’au-boutisme inhérent à leur démarche. Lire et tenter de comprendre les statements d’obédiences crypto-marxistes du groupe force un sourire comparable à celui provoqué par les discours de Jean-Pierre Léaud dans la Chinoise de Godard. Est-ce seulement l’effet du temps ? Comme tout un chacun, Art & Language a négocié dans les années 1980 un retour à la peinture tonitruant. Que cela soit par leurs jeux sur l’opacité du médium, signifié par l’inscription du mot “Surf”, abréviation de surface, sur nombre de leurs toiles, ou le non-dit des Index XVII (Now They Are) qui cachent L’Origine du monde de Courbet, le virage n’a pas été sans accrocs. L’apparition subliminale du portrait de Lénine au centre d’un “Pollock” (V. I. Lenin by Charangovitch (1970) in the style of Jackson Pollock, 1980) replace ainsi violemment l’abstraction américaine dans le contexte de la guerre froide. Interrogation sur la notion de compétence, de performance sur le statut de l’artiste, Index : The Studio at 3 Wesley Place Painted by Mouth (1982) s’inscrit dans une veine similaire. Tableau d’histoire, il adopte les dimensions de l’Atelier de Courbet, son ambition allégorique et rétrospective et sa virtuosité technique, puisque l’ensemble de la toile a été peinte à la bouche ! Distanciées, froides et cyniques, ces collisions n’en conservent pas moins une dimension potache. Déconcertant, l’humour manié par Art & Language n’est pas sans s’apparenter à celui d’un autre collectif britannique fameux, les Monthy Python. [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 
Toutes les Unes de L'oeil :

2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Avez-vous l'intention d'allez voir une expo cet été en France ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2015
Artindex France