Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Les Japonais se séparent de leurs collections d’art - Le Journal des Arts - n° 156 - 11 octobre 2002

Adam Georgina - 1281 mots - Le Journal des Arts n° 156 - 11 octobre 2002

Les Japonais se séparent de leurs collections d’art

Face à la crise, de nombreuses œuvres achetées par le Japon dans les années 1980-1990 sont revendues en masse

1281 mots - Le Journal des Arts n° 156 - 11 octobre 2002

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Les œuvres d’art acquises par le Japon pendant l’euphorie des années 1980 et avant 1990, année de l’éclatement de la bulle économique, ont bien souvent été discrètement remises sur le marché, qu’elles soient classées ou non. Des entreprises, comme le géant pétrolier Idemitsu, ont vendu leurs collections, parfois pour des sommes colossales.

TOKYO - Depuis l’éclatement de la bulle économique au Japon, en 1990, presque toutes les peintures achetées pendant le boom des années 1980 (le plus grand jamais enregistré) ont été discrètement remises sur le marché. La récession japonaise se prolongeant, des particuliers et même des musées renommés sont contraints de vendre des pièces acquises bien avant la bulle, y compris des œuvres officiellement classées. “Les dernières choses achetées ont été les premières à être vendues”, observe Michael Findlay, directeur [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

... Et ce qui peut encore être mis en vente : - Portrait du Dr Gachet, de Van Gogh. L’endroit où se trouve actuellement cette œuvre reste l’un des grands mystères du marché de l’art, même si les rumeurs laissent à penser qu’elle est maintenant en Europe. - Les Noces de Pierrette de Picasso. David Nash observe que “c’est l’une des dernières peintures de la collection Lake à vendre. C’est une peinture remarquable, mais sa notoriété entrave sa vente�?. Le prix qu’elle a atteint en 1989 chez Me Binoche, 315 millions de francs, reste le second prix le plus élevé jamais payé pour un Picasso.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France