Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Une nouvelle impulsion à Versailles

Versailles

Une nouvelle impulsion à Versailles

Le Journal des Arts - n° 272 - 4 janvier 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Son président, Jean-Jacques Aillagon, veut améliorer l’accueil des visiteurs.

VERSAILLES - Six mois après sa nomination à la tête de Versailles, Jean-Jacques Aillagon a présenté le 11 décembre sa politique pour l’établissement public. Et le nouveau président a décidé de changer de braquet. Des grands travaux à la programmation culturelle, un nouvel élan va être impulsé à l’ensemble des activités du domaine. Le président va évidemment poursuivre le programme de rénovation entrepris par son prédécesseur, l’actuelle ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, dont un certain nombre de travaux seront inaugurés dès 2008. Ainsi de la restauration de la grande façade du château sur les jardins (9 millions d’euros, novembre 2008), du pavage de la cour d’honneur et du rétablissement de la Grille royale, qui a disparu depuis la période révolutionnaire, accompagnée de la restauration de la statue équestre de Louis XIV (10 millions d’euros, avril-juin 2008), de la mise en sécurité de l’opéra royal (10 millions d’euros, livraison début 2009), de la rénovation des réseaux techniques et de la création d’un pôle énergétique (41 millions d’euros), de l’aménagement du Grand commun (25 millions d’euros, mai 2009), de la restauration du pavillon français et du Petit Trianon (5 millions d’euros, juillet et septembre 2008), de la restauration du pavillon frais (2 millions d’euros, 2009), de la restauration des bosquets des Bains d’Apollon et de la salle de bal (4,3 millions d’euros, 2009) et de la restauration des décors boisés du cabinet de la garde-robe de Louis XVI (été 2008). Jean-Jacques Aillagon entend aussi engager un certain nombre de travaux supplémentaires dès cette année comme la restauration du décor d’une pièce des appartements de la Reine (février 2008–juin 2009) ou la création d’infrastructures techniques.

Chantier d’envergure
Au-delà de ces travaux visant à redonner du lustre au domaine national, le président entend mener à bien un chantier d’envergure : faire de la qualité de l’accueil des visiteurs l’une des priorités. Aussi dans les mois qui viennent sera construit devant le pavillon Dufour une structure provisoire d’accueil conçue par les architectes Yves Pagès et Benoît le Thierry d’Ennequin. Elle permettra à la fois d’abriter les visiteurs qui attendent pour entrer dans le château et de les informer de l’offre culturelle du jour. Tout aussi important, les sanitaires vont être entièrement repensés pour être davantage en adéquation avec les normes actuelles et le flux des visiteurs. Pour la petite histoire, les urinoirs vont passer de 13 à 23 et les cabinets de 4 à 38 pour les hommes et de 17 à 61 pour les femmes. Le café dans le pavillon d’Orléans sera réaménagé et la signalétique d’ensemble repensée. Les agents d’accueil et de surveillance seront dorénavant habillés par agnès b. Enfin, le circuit de visite va faire du Musée d’histoire de France un élément fort de l’offre.

Versailles contemporain
L’art contemporain n’est pas en reste avec la reconduction de « Versailles off », mais sur un nouveau mode. Chaque année, un seul plasticien sera convié à intervenir dans le château. Le premier sera Jeff Koons en octobre prochain, avant Xavier Veilhan en 2009. Un nouveau programme, « Rencontre » permettra à des personnalités de porter leur regard sur le château et le domaine. Ainsi, Karl Lagerfeld sera-t-il le premier invité du 5 mai au 6 juillet à inaugurer ce projet. De son côté, Daniel Buren s’est vu confier une réflexion pour une œuvre pérenne à réaliser sur le plafond de l’escalier Gabriel.
Bref, si l’on ajoute à ces chantiers l’enrichissement constant des collections, la politique scientifique, l’offre sur Internet et l’intensification du mécénat, Versailles n’est ni plus ni moins en train de vivre une mini-révolution.

Philippe Régnier

EN SAVOIR PLUS
L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France