Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Narration tumultueuse - Le Journal des Arts - n° 172 - 30 mai 2003

Michelon Olivier - 694 mots - Le Journal des Arts n° 172 - 30 mai 2003

Narration tumultueuse

Tacita Dean au Musée d’art moderne de la Ville de Paris

694 mots - Le Journal des Arts n° 172 - 30 mai 2003

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Née en 1967 en Angleterre et travaillant en Allemagne, Tacita Dean joue à travers ses films, dessins et photographies d’une mémoire conteuse d’histoires. Si son exposition au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, riche d’une dizaine de travaux, fait la part belle à l’usage contemplatif du cinéma, qui est devenu la marque de fabrique de l’artiste, elle permet aussi de se plonger dans une œuvre aux allures de quête sans fin.

PARIS - Depuis une dizaine d’années, Tacita Dean court après des histoires et des mémoires. Ses fictions se nourrissent de souvenirs, ses collections se composent de traces, et ses films sont des instants suspendus. Boots, l’ensemble de trois films récents qu’elle présente à l’occasion de son exposition au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, relève d’une curieuse expérience de la durée, de l’espace et de la narration. Lieu et sujet de ce film [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Et aussi, Anne-Marie Schneider

L’exposition consacrée à Anne-Marie Schneider regroupe un vaste ensemble de travaux autour d’une nouvelle série de dessins et de sculptures sur le thème de l’œuf. Intitulée “Fragile Incassable?, la monographie, qui jouxte celle de Tacita Dean, joue sur les notions d’intimité et d’allégorie. À la manière de ses films d’animations qui se construisent sur des motifs absurdes ou tendres, ses œuvres fonctionnent comme des rêves éveillés émanant d’une réalité intime et sociale souvent traumatique. - ANNE-MARIE SCHNEIDER, FRAGILE INCASSABLE, jusqu’au 22 juin. Cat. éd. des musées de la Ville de Paris /Paris-Musées, 20 euros.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France