Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Visions métaphysiques - Le Journal des Arts - n° 181 - 21 novembre 2003

Bensard Eva - 556 mots - Le Journal des Arts n° 181 - 21 novembre 2003

Art moderne

Visions métaphysiques

556 mots - Le Journal des Arts n° 181 - 21 novembre 2003

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

À Rome, une exposition tente de montrer l’influence durable de Giorgio De Chirico et des artistes de son entourage sur la peinture moderne.

ROME - Écuries papales transformées en 1999 en vaste espace d’exposition, les Scuderie del Quirinale, à Rome, prêtent leurs cimaises à d’« hermétiques visions carrées », pour reprendre les termes de l’historien de l’art Hans Belting. Grandes places désertes bordées d’arcades, perspectives quattrocentesques où se profilent chemins de fer et statues, associations improbables d’objets et paysages oniriques occupent les deux étages et les dix salles de l’institution, qui tente de montrer en 114 œuvres l’influence exercée par [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

La Peinture métaphysique

Expression de la crise du futurisme, le courant métaphysique prend forme en 1916, lors de la rencontre fortuite, dans un hôpital militaire de Ferrare, de De Chirico, Savinio, Carrà et De Pisis. À partir de 1920, Morandi y adhère également. Mais le mouvement naît en réalité d’une série de recherches antérieures, menées par Giorgio De Chirico dès les années 1910 et fondées sur la métaphore et le rêve. De 1916 à 1922, cette expérience réunit peintres et écrivains autour de la revue Valori Plastici. Elle prend fin au début des années 1920 avec les derniers tableaux métaphysiques de De Chirico, Morandi et Carrà, mais marquera profondément les surréalistes – De Chirico participe à la première exposition du groupe en 1925 –, et, dans une certaine mesure, les expressionnistes abstraits au premier rang desquels Arschile Gorky, dernier peintre à être accepté par les surréalistes et premier représentant de l’école de New York.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France