Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > A l’ombre du surréalisme - Le Journal des Arts - n° 185 - 23 janvier 2004

Michelon Olivier - 674 mots - Le Journal des Arts n° 185 - 23 janvier 2004

Le Grand Jeu

A l’ombre du surréalisme

674 mots - Le Journal des Arts n° 185 - 23 janvier 2004

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

À travers deux expositions et une série de manifestations, Reims revient sur le Grand Jeu. Né dans la ville, le collectif a marqué la fin des années 1920 en alliant poésie et philosophie.

REIMS - Comme beaucoup d’histoires adolescentes, le Grand Jeu commence par des lectures enflammées de Rimbaud dans une ville de province triste ; comme peu d’entre elles, il s’achève sur un groupe avant-gardiste aux dimensions internationales. À Reims, au début des années 1920, Robert Meyrat (1907-1997), Roger Gilbert-Lecomte (1907-1943), Roger Vailland (1907-1965) et René Daumal (1908-1944) évoluent dans une ville dévastée par la Première Guerre mondiale et engagée dans une reconstruction volontaire. Nourris de pataphysique, de philosophie orientale et d’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Le Grand Jeu en quelques dates

1925 Création du Simplisme (Robert Meyrat, Roger Gilbert-Lecomte, Roger Vailland, René Daumal). 1926 Premiers contacts avec le groupe surréaliste, rencontre avec Maurice Henry et Artür Harfaux. 1927 Rencontre avec Joseph Sima, Gilbert-Lecomte s’installe à Paris. Correspondance avec Rolland de Renéville. 1928 Parution du premier numéro de la revue Grand Jeu. La deuxième livraison sortira en 1929. Adhésion au groupe de Monny de Boully et Dida de Mayo. 1929 Attaque des surréalistes à la suite de la parution d’un article élogieux de Vailland sur un préfet (« L’hymne Chiappe-Martia »). Première exposition du groupe à Paris. 1930 Rupture avec Vailland. 1932 Début de l’éclatement du Grand Jeu après le refus de Renéville de signer une pétition de soutien à Aragon, mis en cause par la justice après la publication du poème « Front rouge ».

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Avez-vous l'intention d'allez voir une expo cet été en France ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2015
Artindex France