Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Les Cordeliers en orbite - Le Journal des Arts - n° 186 - 6 février 2004

Michelon Olivier - 630 mots - Le Journal des Arts n° 186 - 6 février 2004

Lieu transitoire

Les Cordeliers en orbite

630 mots - Le Journal des Arts n° 186 - 6 février 2004

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Autour d’une scénographie signée par Didier Fiuza Faustino, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris s’approprie le couvent des Cordeliers en mettant à l’honneur la mélancolie énervée d’Oliver Payne et Nick Relph.

PARIS - Intitulé « Ici et ailleurs », la première exposition de l’ARC/Musée d’art moderne de la Ville de Paris au couvent des Cordeliers se présente comme un condensé d’histoires. La plus immédiate est celle qui entoure ici et maintenant le spectateur. À son arrivée, celui-ci est encerclé par une ronde de gardiens exécutant la performance dansée de Tino Sehgal tout en clamant à voix haute le cartel de l’œuvre (« Tino Sehgal, This is Contemporary, 2004, galerie Jan Mott »). L’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Le Club des Cordeliers

En s’installant pendant les travaux au couvent des Cordeliers, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris réactive l’esprit révolutionnaire du lieu en ouvrant une série de rencontres et de colloques, organisés tous les mardis à 18 heures jusqu’à la fin du mois de février par l’écrivain et philosophe Federico Nicolao. Le 10 février, Federico Ferrari y sera accompagné par Jean-Luc Nancy sur le thème de « L’étincelle obscure d’un sujet », et le 17 février, Alfonso Cariolato et Gianni D’Elia proposeront une conférence sur « L’image du temps ». Enfin, dans le courant du mois de février, Maja Bajevic et Tomislav Gotovac réaliseront des performances (renseignements au 01 53 67 40 00).

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France