Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Le premier Miró - Le Journal des Arts - n° 189 - 19 mars 2004

Michelon Olivier - 870 mots - Le Journal des Arts n° 189 - 19 mars 2004

Art moderne

Le premier Miró

870 mots - Le Journal des Arts n° 189 - 19 mars 2004

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Consacrée aux premières années d’activité de Joan Miró, l’expositiondu Centre Pompidou revient sur la jeunesse et la genèse du peintre.

PARIS - Ce sont les trois Bleus signés par Miró en 1961 qui concluent l’exposition consacrée au peintre par le Centre Pompidou. Pourtant, en se concentrant sur les années 1917-1934, la manifestation, qui regroupe plus de deux cents œuvres – dont une centaine de tableaux –, est loin de l’apaisement d’un triptyque aussi hors sujet que la préciosité de la scénographie. Il y a en effet peu de « bleu du ciel » ici, mis à part celui de Georges Bataille. [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Miró jusqu’en 1934

1893 Naissance à Barcelone. 1912 Cours à l’Escola d’Art de Francesc Galí. 1918 Première exposition personnelle, galerie Dalmau, Barcelone. 1920 Installation à Paris. Sympathise avec Leiris, Bataille et Masson. 1925 Breton se rend dans l’atelier de Miró ; 12 juin, exposition à la galerie Pierre (Loeb), à Paris. 1926 Collabore avec Max Ernst pour les costumes et décors de Roméo et Juliette, donné par les Ballets russes à Monte-Carlo. 1928 Parution du Surréalisme et de la peinture de Breton, propos ambigus de l’auteur sur Miró. 1929 Article de Michel Leiris dans Documents rapprochant Miró de la « mythologie primitive ». 1931 Miró prend ses distances avec le Surréalisme. 1932 Commande des Ballets russes pour Jeux d’enfants. 1934 Participation à l’exposition « Abstrakte Malerei und Plastik : Hans Arp, Max Ernst, Alberto Giacometti, José Gonzalez, Juan Miró » au Kunsthaus de Zurich.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France