Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Sous le signe de Champollion - Le Journal des Arts - n° 203 - 19 novembre 2004

Bétard Daphné - 618 mots - Le Journal des Arts n° 203 - 19 novembre 2004

Célébration

Sous le signe de Champollion

618 mots - Le Journal des Arts n° 203 - 19 novembre 2004

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

La maison natale du déchiffreur des hiéroglyphes sera agrandie et transformée en Musée de l’écriture, et sa demeure familiale, en Isère, entièrement rénovée.

FIGEAC - C’est à Figeac, deuxième ville du Lot avec ses 10 000 habitants, que naquit il y a plus de deux siècles, en 1790, Jean-François Champollion, le déchiffreur des hiéroglyphes. Sa maison natale abrite depuis 1986 le Musée Champollion, qui devrait faire peau neuve d’ici à l’été 2006. Prévus dès le début 2005, les travaux, d’un coût total de 2,8 millions d’euros, permettront, grâce à l’acquisition par la ville d’un immeuble adjacent, d’agrandir l’é [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

La passion de l’Egypte

Dès 1806, le jeune Jean-François Champollion (1790-1832) commence à étudier l’écriture égyptienne. Le texte d’un obélisque mis au jour à Philae, en 1821, la pierre de Rosette, lui permet de comprendre le système graphique complexe auquel répondent les hiéroglyphes. Après cette découverte majeure, Champollion est nommé conservateur du département d’Égyptologie au Musée du Louvre, en 1826. De 1828 à 1830, il mène avec Ippolito Rossellini une expédition scientifique en Égypte. À son retour, il publie Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Nommé membre de l’Académie des inscriptions en 1830, il reçoit l’année suivante la chaire d’égyptologie créée spécialement à son intention à l’Institut de France. Il meurt en 1832 laissant inachevé la Grammaire égyptienne et le Dictionnaire égyptien, finalement publiés par son frère en 1836 et 1841.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France