Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Monet dans les étoiles - Le Journal des Arts - n° 204 - 3 décembre 2004

Adam Georgina - 230 mots - Le Journal des Arts n° 204 - 3 décembre 2004

Art impressionniste et moderne

Monet dans les étoiles

230 mots - Le Journal des Arts n° 204 - 3 décembre 2004

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Lors des ventes automnales à New York, le marché est resté solide mais les prix ont rarement dépassé les estimations. Surévaluée, la collection Hester Diamond a déçu par ses résultats.

NEW YORK - « Voilà les fichus cycles du marché de l’art, comme j’en ai personnellement subi des centaines », plaisantait Christopher Burge, le président de Christie’s, le 3 novembre, à l’issue de la vente d’art impressionniste et moderne qui a totalisé 128,2 millions de dollars (98,92 millions d’euros). « Nous sommes au milieu du cycle, mais sans surchauffe », a-t-il ajouté. Les résultats des deux ventes de la soirée et de celle du lendemain lui ont donné [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

CHRISTIE’S

L’ambiance était terne chez Christie’s le 3 novembre. La maison avait vu Sotheby’s lui souffler quelques lots importants, et elle n’offrait que trois œuvres de premier plan : le superbe Parlement de Claude Monet, un Joan Miró éblouissant et un splendide Pablo Picasso tardif. Un Van Dongen criard, Femme fatale, a battu son propre record, enlevé à 5 943 500 dollars (4 669 993 euros, estimé 3,5 à 4,5 millions), son précédent record – datant de 1990 –, étant de 2,5 millions de dollars. Le collectionneur israélien Joseph Hackmey a acquis le Pont de Trinquetaille (1888), un Van Gogh superbe mais inachevé, pour 11 207 500 dollars (8 806 082 euros, estimation 12 à 18 millions), soit une perte de 4 millions pour le vendeur, le milliardaire londonien d’origine syrienne Wafic Said, qui l’avait acheté 15,4 millions en 1999. Said vendait aussi les Quatre saisons de Pissarro (1872), quatre tableaux qu’il avait achetés 6,2 millions de dollars en 1991 et qui ont juste atteint leur estimation basse, à 8,967 millions. Neuf des dix premiers lots de la vente sont revenus à des collectionneurs privés, dont cinq Américains.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France