Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Qui était le Maître au feuillage brodé ? - Le Journal des Arts - n° 216 - 27 mai 2005

Bétard Daphné - 807 mots - Le Journal des Arts n° 216 - 27 mai 2005

Lille

Qui était le Maître au feuillage brodé ?

807 mots - Le Journal des Arts n° 216 - 27 mai 2005

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le Palais des beaux-arts mène une enquête passionnante au cœur d’un atelier flamand de la fin du XVe siècle.

LILLE - Peintre énigmatique inconnu du grand public, le « Maître au feuillage brodé » fut découvert par l’historien d’art Max J. Friedländer en 1926, qui le nomma ainsi en raison de son traitement systématique du feuillage en de petites touches imitant des points de broderies. À l’instar de nombreux primitifs flamands, les spécialistes lui ont attribué un ensemble de peintures restées anonymes. Arrivée il y a à peine plus de deux ans au Palais des beaux-arts de Lille, Florence Gombert s’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Secrets d’ateliers

La confrontation des tableaux attribués au Maître au feuillage brodé à Lille soulève de nombreuses questions sur les méthodes d’attribution et les démarches des peintres dans les ateliers bruxellois de la fin du XVe siècle. Les 23 et 24 juin, un colloque devrait permettre de définir de nouveaux axes de recherche et rendre publics les premiers résultats de cette enquête qui a commencé à Williamstown et Minneapolis, où quatre tableaux de Vierge à l’Enfant attribués au peintre flamand ont été étudiés par infrarouge. Ces analyses pourraient révéler un réseau de peintres autour de l’œuvre du Maître au feuillage brodé, faisant émerger des collaborations d’artistes dans un contexte de production et de copies intenses. Parmi les intervenants, citons M. W. Ainsworth, conservateur au Metropolitan Museum of Art de New York, T. Borchert, conservateur au Groeninge Museum de Bruges, L. Campbell, conservateur à la National Gallery de Londres, A. Châtelet, ancien professeur à l’université Marc-Bloch de Strasbourg, A. Scherer, docteur en histoire de l’art au Verlag für moderne Kunst de Nuremberg...

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France