Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > L’archéologie préventive manque encore de soutien - Le Journal des Arts - n° 223 - 21 octobre 2005

Bétard Daphné - 1419 mots - Le Journal des Arts n° 223 - 21 octobre 2005

Enquête

L’archéologie préventive manque encore de soutien

1419 mots - Le Journal des Arts n° 223 - 21 octobre 2005

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Incompris par nombre d’élus et d’aménageurs, les travaux de l’Institut national de recherches archéologiques préventives sont cependant indispensables à la connaissance de notre passé.

PARIS - Les 30 septembre et 1er octobre, la Bibliothèque nationale de France a accueilli des archéologues du monde entier venus évoquer, pour chacun, leur expérience de « Vingt ans d’archéologie préventive dans le monde ». Ces deux journées étaient organisées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) « pour élargir le débat, sortir des considérations financières et comptables qui l’accaparent, et montrer, concrètement, à quoi sert l’archéologie préventive », précise Jean-Paul Demoule, président de l’institution. La création de l’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

La véritable histoire d’Astérix

Parmi les révélations introduites par l’archéologie préventive : la véritable histoire de nos ancêtres gaulois, fort éloignée de l’image d’Épinal véhiculée par la bande dessinée ou les manuels scolaires. Loin des petites huttes perdues au milieu de la forêt, les Gaulois ont laissé derrière eux (surtout lors des deux derniers siècles avant notre ère) des villes à l’urbanisme rigoureux, de vastes maisons de terre et de bois construites sur des plans quadrangulaires, un artisanat recherché et une économie monétaire. De solides bâtiments en bois alignés le long de rues rectilignes, des ateliers pour frapper la monnaie et de riches tombes ont été exhumées à Nanterre en 2003. Et, sous la nouvelle piste de l’aéroport de Roissy, ont été découvertes les sépultures des élites gauloises, qui se faisaient enterrer avec leurs bijoux ou leurs chars.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France