Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Londres explore la Chine et la Perse - Le Journal des Arts - n° 226 - 2 décembre 2005

Bétard Daphné - 451 mots - Le Journal des Arts n° 226 - 2 décembre 2005

Civilisations

Londres explore la Chine et la Perse

451 mots - Le Journal des Arts n° 226 - 2 décembre 2005

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

La capitale anglaise célèbre les fastes de la Chine impériale à travers des pièces prêtées par la Cité interdite de Pékin. Elle revient aussi sur un empire oublié, la Perse.

LONDRES - Réunissant plus de quatre cents pièces, l’impressionnante exposition de la Royal Academy of Arts de Londres, consacrée aux trois empereurs de la dynastie Qing, a été inaugurée le 9 novembre par le président chinois Hu Jintao et la reine Élisabeth II – accompagnés pour l’occasion de manifestants venus défendre l’indépendance du Tibet. Beaucoup dans la capitale perçoivent d’ailleurs cette rétrospective comme un acte politique. Pour montrer que, malgré la révolution culturelle, la Chine d’aujourd’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

L’art sous Cyrus, Darius et Xerxès

De 550 à 330 avant notre ère, les Perses ont régné sur un immense empire, qui s’étendait de l’Afrique du Nord aux confins de l’Asie centrale et du golfe Persique. Pour témoigner des richesses et splendeurs de cet empire disparu, dominé par les règnes de Cyrus, Darius et Xerxès, le British Muséum, à Londres, réunit aux côtés de ses propres collections des pièces issues du Musée national de Téhéran et du Musée de Persépolis, exposées pour la première fois au Royaume-Uni. Les imposants palais de Suse et de Persépolis sont évoqués par des pièces d’architecture monumentales, comme ce chapiteau d’une colonne provenant du porche sud du palais de Persépolis ou cette tête de taureau issue elle aussi d’un chapiteau. Des bijoux en or, un bol ciselé dont les personnages ont été recouverts d’une feuille d’or ou encore l’impressionnante figurine d’or représentant un rhyton terminé par un lion ailé soulignent l’excellent savoir-faire des orfèvres perses. En s’appuyant sur les sources orientales plutôt que sur les textes grecs classiques, le British Museum apporte un nouvel éclairage sur une civilisation perçue trop souvent comme despotique et impitoyable. « L’empire oublié : le monde de la Perse ancienne », British Museum, Great Russel Street, Londres, tél. + 44 207 323 8000. Jusqu’au 8 janvier 2006.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France