Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > « Le Cri » perdu - Le Journal des Arts - n° 226 - 2 décembre 2005

Malvoisin Armelle - 724 mots - Le Journal des Arts n° 226 - 2 décembre 2005

Enquête

« Le Cri » perdu

724 mots - Le Journal des Arts n° 226 - 2 décembre 2005

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le célèbre tableau de Munch volé au Musée Munch d’Oslo en 2004 a sans doute été détruit.

PARIS - Il y a peu de chance de revoir un jour Le Cri, le tableau mondialement connu du peintre norvégien Edvard Munch, et La Madone, une autre peinture de l’artiste, dérobés tous deux au Musée Munch d’Oslo (Norvège) le 22 août 2004. Réputées invendables, les œuvres auraient été détruites. Selon nos informations, elles sont au centre d’une intrigue criminelle qui a mis un an à être élucidée. C’est ce que conclut un rapport récent rédigé par la [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Un chef-d’œuvre expressionniste

Symbole de l’angoisse existentielle, le Skrik (Cri) d’Edvard Munch (1863-1944) est considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de l’expressionnisme. Peint en 1893, il constitue un volet de « La Frise de la vie », une série qui évoque les différentes étapes symboliques de la vie d’un couple – amour, passion, jalousie, mélancolie, angoisse et mort. Dans son journal intime, Edvard Munch confie : « Je me promenais sur un sentier avec deux amis – le soleil se couchait – tout d’un coup le ciel devint rouge sang – je m’arrêtais, fatigué, et m’appuyais sur une clôture – il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et la ville – mes amis continuèrent, et j’y restais, tremblant d’anxiété – je sentais un cri infini qui se passait à travers l’univers. » Soucieux d’inscrire son expérience personnelle dans son art, Munch représente un personnage de face, hurlant de désespoir, les mains sur le visage, devant un paysage tourmenté. La ville d’Oslo, vue depuis la colline d’Ekeberg, sert de toile de fond à la scène. Les interprétations de cette peinture sont nombreuses. Si des scientifiques texans affirment que des résidus de l’éruption du volcan Krakatoa, en Indonésie, seraient à l’origine de la couleur rouge sang du ciel norvégien, Sue Prideaux, auteur de la dernière biographie du peintre (Edward Munch : behind the Scream, Yale University Press, 2005), rappelle qu’Ekeberg abritait les abattoirs d’Oslo, ainsi qu’un asile d’aliénés, où l’une des sœurs de Munch avait été enfermée. « Les cris des animaux décimés ajoutés à ceux des aliénés étaient décrits comme terrifiants », raconte-t-elle. Munch a réalisé plusieurs versions du Cri : deux peintures, deux pastels, des lithographies et gravures, et des esquisses conservées au Musée Munch d’Oslo.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France