Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Picasso, un sésame pour l’Europe ? - Le Journal des Arts - n° 229 - 20 janvier 2006

Bailey Martin - 816 mots - Le Journal des Arts n° 229 - 20 janvier 2006

Diplomatie

Picasso, un sésame pour l’Europe ?

816 mots - Le Journal des Arts n° 229 - 20 janvier 2006

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le Musée Sakip-Sabanci à Istanbul présente actuellement une grande rétrospective « Pablo Picasso ». Cette manifestation s’inscrit dans la stratégie de la Turquie de se rapprocher culturellement de l’Europe.

ISTANBUL - Pour la première fois de son histoire, la Turquie présente une rétrospective consacrée à un grand artiste européen. Visible jusqu’au 26 mars au Musée Sakip-Sabanci, à Istanbul, l’exposition « Picasso à Istanbul » a été organisée avec l’aide de la famille Sabanci, qui dirige l’une des principales sociétés turques et œuvre notoirement pour l’entrée du pays dans l’Union européenne. Inauguré en 2002 et administré par l’université Sabanci, le musée est installé dans la demeure historique de la [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

L’art contemporain aussi

Alors que la Turquie s’ouvre à l’art moderne avec l’exposition consacrée à Pablo Picasso, le « Istanbul Modern », le musée d’art contemporain ouvert le 14 décembre 2004, a annoncé avoir reçu environ 490 000 visiteurs lors de sa première année d’existence. « Nous nous attendions à un tel succès, car nous savions qu’il y avait une vraie demande du public turc, qui s’est concrétisée par l’afflux de milliers de visiteurs aux premiers jours de l’ouverture du musée », a commenté Handen Senköken, porte-parole du musée. La ville du Bosphore organise en effet depuis 1987 une biennale d’art contemporain qui a attiré pour sa 9e édition, du 16 septembre au 30 octobre 2005, 51 000 visiteurs, dont 16 000 étudiants. Le Istanbul Modern, dont la direction est assurée par l’Espagnole Rosa Martínez, a déjà accueilli une dizaine d’expositions temporaires réunissant artistes turcs et occidentaux, parmi lesquels figurent Jeff Koons, Christian Boltanski, Ghada Amer, Louise Bourgeois ou Santiago Sierra. En juin, le musée devrait présenter un ensemble d’œuvres exposées lors de la dernière Biennale de Venise. Ce transfert inédit depuis la création de la grande manifestation d’art contemporain est rendu possible par Rosa Mart?nez, qui fut aussi l’une des deux directrices de son édition 2005.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France