Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Pourquoi la France ne soutient pas mieux la scène arabe - Le Journal des Arts - n° 482 - 23 juin 2017

Lemut Olympe - 2373 mots - Le Journal des Arts n° 482 - 23 juin 2017

POLITIQUE CULTURELLE - La France et la scène arabe le grand paradoxe

Pourquoi la France ne soutient pas mieux la scène arabe

La France, malgré de nombreuses affinités, soutient peu les artistes contemporains du Maghreb et du Proche-Orient. Explications et plaidoyer pour un vrai engagement

2373 mots - Le Journal des Arts n° 482 - 23 juin 2017

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Les scènes artistiques dans les pays arabes subissent, elles aussi, les conséquences des conflits et situations politiques. La France pourrait être en première ligne pour soutenir sur son sol des artistes venant de ces pays. Mais elle ne le fait pas ou trop peu. Explications.

France. Si c’est une commissaire française qui met cette année à l’honneur les artistes arabes à la Biennale de Venise, la France, elle, n’accueille sur son territoire aucun événement de grande ampleur destiné à promouvoir la création arabe. Causes structurelles, manque d’intérêt des élites ou résistances culturelles, les différents blocages révèlent une spécificité française dans la relation au monde arabe. Présents à Venise en 2017 grâce à Christine Macel, les artistes arabes exposent également depuis 1993 à la Biennale de Sharjah dans [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Légende photo

Yto Barrada, Fille rouge, Tanger, 1999, série « Le Détroit », c-print, 125 x 125 cm. Courtesy Galerie Polaris, Paris

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2017 -  2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2017 -  2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Pensez-vous que le budget de la culture 2018 va :

Progresser
Diminuer
Etre stable

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France