Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Expositions > Calendrier > Renoir au XXe siècle

Renoir au XXe siècle

Paris (France) - Galeries nationales du Grand Palais
23 septembre 2009 - 04 janvier 2010
Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

La note du JournaldesArts.fr : A découvrir

Pour aller voir les derniers Renoir au Grand Palais dans l’exposition qui ouvre fin septembre, il faut vraiment aimer les derniers Renoir ou faire tomber ses préjugés et les revoir avec un oeil neuf.

Les Renoir postérieurs à son voyage en Italie en 1881, sont en effet très différents de ceux de sa période impressionniste. Finie la peinture en extérieure, sur le motif, avec les jeux de lumière et d’ombre. Finies les scènes de la vie moderne : le moulin de la galette ou le déjeuner des canotiers. Finie la touche nerveuse. Place aux baigneuses, à la touche lisse, à l’atmosphère floconneuse, à la peinture en atelier. Mièvre, est l’adjectif le plus souvent utilisé pour caractériser les Renoir entre 1885 et 1919.

Ces tableaux, on les a vus cent fois reproduits sur les boites à bonbons ou dans des posters. Renoir lui-même revendiquait une peinture décorative qui sied bien à leur reproduction sur tous supports. On entre dans chaque salle comme en terrain connu et familier. Les scènes familiales sont des déclinaisons des Jeunes filles au Piano du musée d’Orsay. Les nombreuses baigneuses aux formes plantureuses sont, dans un certain ses des redites de Baigneuse aux cheveux longs de l’Orangerie. En somme on a le sentiment de voir le même tableau de salle en salle.

D’autant que la scénographie sobre, dépouillée et identique entre les sections laisse toute sa place aux œuvres, bien espacées les unes des autres. Hélas, à la configuration déjà complexe du Grand Palais, vient s’ajouter une circulation tortueuse avec d’inconfortables allers-retours.

Quelques sections documentaires avec des photos du peintre et surtout l’admirable film de Sacha Guitry viennent heureusement ponctuer le parcours et rappeler l’incroyable et admirable courage physique du peintre atteint de douleurs rhumatismales.

Enfin quelques tableaux modernes de Picasso et Bonnard présents à l’exposition veulent démontrer l’influence de Renoir sur la peinture moderne, l’éternelle tarte à la crème de l’histoire de l’art, comme si la valeur d’une œuvre ne s’appréciait qu’à l’aune de son influence sur ses cadets.
Légende photo : Fille à la collerette rouge - Pierre-Auguste Renoir - 1896 - Huile sur toile - 41,3 x 33,3 cm © Philadelphia Museum of Art

Lieu d'exposition

Galeries nationales du Grand Palais

3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
Ile-de-France
France
Tél : +33 (0)1 44 13 17 17
Horaires : De 10h à 20h - De 10h à 22h mercredi
Jour(s) de fermeture : Fermé mardi

Voir leur Site Web

 


Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France